Voyage du club Oenologie en Hongrie


Les 1TS du Club Œnologique de retour de Hongrie !

40 étudiants de première année de BTS du lycée Savoie Léman viennent de rentrer d’un voyage de 6 jours dans les vignobles hongrois, accompagnés de deux de leurs professeurs, Mr Cantin et Mr Mouran.
C’est la 4ème année scolaire consécutive qu’un tel voyage thématique chez nos voisins européens est organisé pour les étudiants volontaires, autour de la découverte des vins et de la gastronomie, en complément des séances classiques de dégustation du club Œnonogique, réalisées le jeudi soir au sein du lycée durant l’année scolaire.
Ces voyages s’articulent autour de la connaissance des vins et des boissons, de la gastronomie et des produits locaux, mais aussi de la culture générale. Ils permettent tout au long de l’année une exploitation pédagogique tant en technologie (connaissance des vins/boissons/gastronomie et produits du monde) que dans de nombreuses disciplines comme l’économie touristique (sites inscrits au patrimoine Mondial de l’Unesco, observation des acteurs du tourisme, monnaie …), la mercatique (concepts de restauration, d’hôtels, étude des prix …). C’est aussi l’occasion de découvrir des cultures, des bâtiments historiques, des sites naturels, des institutions politiques, des étudiants d’autres pays et bien sûr, de mettre en œuvre sur le terrain toutes ses compétences en anglais du matin au soir !
Le voyage 2015 s’est passé comme prévu et le bilan est largement positif ! En seulement quelques jours, grâce à une organisation bien rodée et des étudiants toujours volontaires, le groupe a pu parcourir 3 régions viticoles différentes sur trois journées et effectuer de nombreuses visites d’exploitations et des dégustations principalement à :

Eger : la région d’Eger se situe au nord-est de la Hongrie. Elle est surtout connue pour la production du plus célèbre vin rouge hongrois, l’Egri Bikavér ou "sang de taureau". Ce nom fut donné au vin au XVIème à la suite de la légendaire résistance des hongrois (grâce notamment à ce vin local) face à l’envahisseur ottoman. Bien évidemment, ce vin ne comporte pas de sang de taureau mais au moins un assemblage de trois des cépages dont deux des plus représentatifs de cette région, à savoir le Kadarka et le Kékfrankos, lesquels devant obligatoirement composer au moins 40% de l’assemblage, le troisième pouvant être le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Kékoporto, le Cabernet Franc, le Blauberger ou le Pinot Noir … Nous avons visité deux domaines majeurs de la région : le domaine Gal Tibor, Winemaker of the year 1998, chez qui nous avons d’ailleurs déjeuné, et le domaine Egri Borazk, Winemaker of the year 2013.

Balaton  : la région du lac Balaton est divisée en cinq appellations : celle de Badacsony et de Balatonfüred-Csopak d’une part ; celle de Balatonfelvidék sur la rive septentrionale ; la rive méridionale s’appelle quant à elle Balatonboglár, et enfin, les vignobles du Somló qui font également partie de la région du lac Balaton. Le vin est produit dans ces régions depuis plus de deux millénaires : sous l’occupation romaine, les excellents vins du Balaton étaient exportés jusque dans les caves impériales de Rome. Nous avons visité le domaine Ikon et Konyari, Winemaker of the year 2008, qui produisent des vins rouges de très haut niveau, certaines bouteilles dépassent 70 euros ce qui est considérable en Hongrie, mais aussi des vins blancs originaux mêlant les cépages caractéristiques hongrois, comme le furmint, le harslevelu, le olasz Riesling, le zeta ou le muskotaly.

Tokaj : la région de Tokaj produit des vins absolument magiques et uniques, qui méritent à eux seul notre voyage en Hongrie. Les Tokaji Aszus sont issus du cépage furmint, et sont élaborés grâce à des raisins déshydratés par le passerillage et botrytisés, c’est-à-dire atteints par la pourriture noble. Les raisins déshydratés sont stockés dans des paniers nommés "Puttonyos", de 20 litres, et rajoutés par 3, 4, 5 ou 6 Puttonyos dans chaque fut de 130 litres de moût de vin blanc, toujours de furmint. Les vins de Tokaji étaient déjà servis au temps des grands rois. On dit d’ailleurs souvent du Tokaj qu’il est le ’Roi des vins, et le vin des Rois’.
C’est d’ailleurs dans une cave voutée en plein cœur de Tokaj, où étaient couronnés les rois de Hongrie au moyen âge, que nous avons procédé à une dégustation de Tokaji Azsu du domaine Hetzsolo (dont nous avons bien sûr visité le domaine et les installations au préalable) et dont la création remonte quand même à 1502 ! Nous remercions à cet égard le groupe La Réserve Michel Reybier pour son accueil exceptionnel à chacune de nos visites.
La deuxième visite sur Tokaj nous a mené au domaine Disznoko, propriété d’Axa Millesime, Premier Cru Classé depuis 1732, et qui a joué avec Hetszolo, un rôle majeur dans la renaissance de l’appellation Tokaj à partir des années 90. Nous remercions évidemment le groupe pour leur accueil et les produits absolument exceptionnels qu’ils ont mis à la disposition de nos étudiants.

Parallèlement à la visite des domaines, nous avons en plus :

- Visité plusieurs sites classés au patrimoine de l’Unesco à Tokaj et Budapest (vignoble de Tokaj, parlement hongrois, château de Buda, avenue Andrassy ....)

- Fréquenté 4 établissements thermaux différents, à Budapest (thermes Gellert et Széchenyi), les thermes troglodytiques de Miskolctapolca, et le lac thermal naturel de Heviz.

- Découvert la gastronomie hongroise populaire mais aussi plus haut de gamme puisque l’un de nos repas en groupe s’est tenu au restaurant Kistücsök où nous avons été accueilli par Csapody Balazs, le vice-président et jury de l’Académie des Bocuse d’Or hongroise. Quelques étudiants ont même dîné dans les restaurants étoilés de Budapest dont Onyx, Gundel ou Korbonya !

- Admiré les fameux Ruins Pub de Budapest comme Szimpla Kert, Retox, Fogas, Ellato ou Instant, installés dans des immeubles abandonnés et qui constituent aujourd’hui de véritables attractions grâce à leurs concepts si originaux. Szimpla a même été désigné deuxième meilleur bar du monde par les lecteurs du guide Lonely Planet !

La préparation et le financement des voyages donne lieu à diverses activités pour les étudiants : recherches d’informations préalables sur les sites et domaines visités, l’organisation parfois d’un diner thématique, d’une tombola (recherche de sponsors et de lots), vente de produits souvenirs, compte-rendus ….

Ces actions, combinées à l’aide financière précieuse de l’association des parents d’élèves du lycée Savoie-Léman que nous remercions vivement, permettent de proposer le voyage aux étudiants (vols sur Easyjet, hébergement en appartements, restauration, sorties, visites et activités, déplacement sur place en autocar et bien sûr dégustations, ….. ) pour une somme accessible à tous les étudiants motivés.

En attendant le prochain voyage l’an prochain, le « club Œno » poursuit son activité habituelle avec ses séances de dégustation, prochaine séance après la rentrée des vacances de Noël : Sauvignons du Monde.
M. CANTIN